Tyler Duncan

Baryton

Tyler Duncan

Natif de la Colombie-Britannique, le baryton Tyler Duncan jouit d’une réputation internationale grâce à son remarquable instinct musical, à la beauté de sa voix et à la finesse de son interprétation à l’opéra, en récital ou en concert. Lors du Festival Spoleto, présenté aux États-Unis, il a interprété Mr. Friendly dans l’opéra-ballade Flora (XVIIIe siècle) et l’Orateur dans Die Zauberflöte de Mozart. Il a également campé Dandini dans La Cenerentola de Rossini avec le Pacific Opera Victoria, Demetrius dans A Midsummer Night’s Dream de Britten au Festival Princeton, différents personnages dans l’Armide de Lully en compagnie du Mercury Baroque de Houston ainsi que dans The Fairy Queen et King Arthur de Purcell avec Early Music Vancouver, sans oublier Papageno, encore dans Die Zauberflöte, pour l’Opéra Greensboro. Il a aussi interprété l’Orateur à l’Angers-Nantes Opéra et Raimondo dans Almira de Handel au festival Early Music de Boston. En outre, il est de la distribution du Metropolitan Opera, où il a fait ses débuts dans Rusalka de Dvořák.

Côté concerts, soulignons Carmina Burana de Carl Orff avec l’Orchestre symphonique de San Diego et l’Orchestre philharmonique de Calgary; la Symphonie no8 de Mahler avec l’Orchestre symphonique de Toronto, l’American Symphony et l’Orchestre philharmonique de Calgary; Christus de Mendelssohn et le Magnificat de Bach avec l’Orchestre philharmonique de New York; Die Schöpfung de Haydn, accompagné par les orchestres symphoniques de Montréal, de Québec et de Winnipeg; la Symphonie no9 de Beethoven avec Tafelmusik, l’Orchestre philharmonique de Calgary, les Orchestres symphoniques de Toronto et de Seattle et le Philharmonie der Nationen à Berlin, Francfort, Stutgart et Munich; Messiah de Handel avec Tafelmusik et les orchestres symphoniques de Montréal, de Baltimore, de Seattle, de Terre-Neuve et de Toronto ainsi qu’avec le National Symphony, la Handel and Haydn Society de Boston et le Philharmonia Baroque Orchestra de San Francisco; le Requiem de Brahms avec l’Orchestre philharmonique de Rochester ainsi qu’aux festivals Chautauqua et Berkshire Coral; la Passion selon saint Matthieu avec les orchestres symphoniques de Puerto Rico et de Montréal, le Chœur de Bach de Munich, la Grand Philharmonic Choir et le Dresdner Kreuzchor; Ich habe genug de Bach avec Tafelmusik, l’Orchestre symphonique de la Nouvelle-Écosse et l’Orchestre philharmonique de Calgary; le Requiem de Mozart avec les orchestres symphoniques de Montréal, de l’Utah et de Toronto, sans compter Five Mystical Songs de Vaughan Williams au Carnegie Hall avec la New York Oratorio Society.

Finalement, côté disque, soulignons son interprétation du rôle-titre dans Venus and Adonis de John Blow, sa participation à la Passion selon saint Matthieu de Bach avec l’Orchestre baroque de Portland, certaines œuvres de Purcell et Jepthe de Carissimi avec Les Voix baroques, de même qu’un Messiah sur DVD avec Kent Nagano et l’Orchestre symphonique de Montréal.