Les musiciens

PASCALE GIGUÈRE
Premier violon solo

Pascale Giguère est membre des Violons du Roy depuis 1995. Elle y occupe le poste de coviolon solo de 2000 à 2013 puis premier violon solo depuis 2014. Au sein de cette formation, elle s’est produite sur les plus grandes scènes du monde, notamment au Concertgebouw d’Amsterdam, au Walt Disney Concert Hall de Los Angeles, au Carnegie Hall de New York ainsi que dans de prestigieux festivals du Canada, des États-Unis et d’Europe. Elle a participé à plusieurs enregistrements de cette formation pour, entre autres, les maisons Dorian, Atma et Virgin Classics. 

Au cours des dernières années, Pascale Giguère s’est produite comme soliste avec Les Violons du Roy notamment dans le Concerto pour violon no 5 de Mozart et les Quatre saisons d’Astor Piazzolla. Cette dernière œuvre a d’ailleurs été enregistrée sous étiquette Atma et a remporté un prix Juno. On a pu l’entendre également avec l’Orchestre Métropolitain du Grand Montréal, l’Orchestre symphonique de Laval et l’Orchestre des Grands Ballets Canadiens avec lequel elle s’est produite dans le Concerto en ré de Stravinski. Elle a réinterprété cette œuvre en décembre 2006 avec l’Orchestre symphonique de Québec, sous la direction de Yoav Talmi. On la retrouve aussi depuis quelques saisons comme soliste invitée au Festival international du Domaine Forget et au Parry Sound Festival.  

Pascale Giguère a étudié au Conservatoire de musique de Montréal dans la classe de Raymond Dessaints et y a obtenu des premiers prix en violon et en musique de chambre. Elle a également remporté plusieurs prix importants dont le Grand prix toute catégorie du Concours national de musique CIBC, le premier prix au Concours de l’Orchestre symphonique de Québec et le prestigieux Prix d’Europe en 1993. Ce dernier lui a permis de poursuivre ses études à l’Université de Boston auprès de Roman Totenberg, de Peter Zazovski et du Muir Quartet.

Boursière de la banque d’instruments du Conseil des Arts du Canada, Pascale Giguère a joué sur le violon Bell Giovanni Tononi 1700 de 2006 à 2008 et joue présentement sur le violon Carlo Ferdinando Landolfi (Milan, 1745) acquis et généreusement prêté par madame Marthe Bourgeois.

NICOLE TROTIER
Violon, membre fondateur

L’entrée de Nicole Trotier dans le monde musical professionnel se fait bien avant la fin de ses études puisqu’elle a été membre surnuméraire de l’Orchestre symphonique de Québec durant quelques années, puis membre permanent de 1984 à 1992. Également en 1984, elle se joint à l’Ensemble Nouvelle-France et se passionne pour le violon baroque. C’est ainsi qu’en 1986, elle obtient une bourse du Conseil des Arts du Canada qui lui permet de se rendre à Londres pour étudier cet instrument auprès de Ingrid Seifert. Depuis, elle a eu l’occasion de se produire au sein de plusieurs ensembles dont Tafelmusik de Toronto, Arion, Les Nations, le Studio de musique ancienne de Montréal, le Festival international de musique ancienne de Lamèque, Les Boréades, le Klang & Raum Musikfestival im Kloster Irsee (Allemagne) ainsi que Apollo’s Fire, l’orchestre baroque de Cleveland dirigé par Jeannette Sorrell.

Originaire de Québec, Nicole Trotier a fait ses études au Conservatoire de musique de Québec dans les classes de Jean Angers et de Jean-Louis Rousseau. Diplômée en 1984, elle a obtenu des prix de violon et de musique de chambre. De 1979 à 1981, elle participe aux stages d’été du Meadowmount School of Music avec les maîtres Sally Thomas, Joseph Gingold et Earl Carlyss. En 1982, elle se rend à Toulouse pour travailler avec Calvin Sieb. La même année, elle est finaliste au concours Jeunes Virtuoses de la télévision de Radio-Canada.

En 1984, elle fonde avec d’autres jeunes musiciens professionnels l’ensemble Les Violons du Roy dont elle est violon solo. Depuis, elle participe aux nombreuses activités de l’ensemble et se produit régulièrement comme soliste. Elle est également membre fondateur du Quatuor Québec (1987) et de La Bande Baroque (1990).

On peut entendre régulièrement Nicole Trotier sur les ondes de Radio-Canada en tant que soliste, chambriste ou membre de l’un ou l’autre des ensembles auxquels elle appartient.

NOËLLA BOUCHARD
Violon

Noëlla Bouchard s’est jointe aux Violons du Roy en 1995. Depuis plus de 20 ans, elle participe aux concerts, enregistrements et tournées  de l’orchestre. C’est ainsi qu’elle s’est produite dans les salles prestigieuses que sont la Philharmonie de Berlin, le Concertgebouw d’Amsterdam, le Carnegie Hall de New York et le Théâtre des Champs-Élysées à Paris. À titre de chambriste ou de soliste, on a pu l’entendre à maintes reprises dans les différentes séries de concerts des Violons du Roy.

Noëlla Bouchard a reçu l’essentiel de sa formation au Conservatoire de musique de Montréal avec les professeurs Johanne Arel et Raymond Dessaints. Elle s’est par la suite perfectionnée auprès du violoniste Moshe Hammer à Toronto. Durant ses années de formation, elle a reçu de nombreux prix et distinctions : premier prix de violon au Conservatoire de musique de Montréal, finaliste au Tremplin international à Vancouver en 1994, et boursière du ministère de la Culture, de la Fondation des Cent-Associés et de la Fondation McAbbie.

En parallèle de ses activités aux Violons du Roy, elle forme en 2014 un duo avec la pianiste Nataliya Labiau.

ANGÉLIQUE DUGUAY
Violon

Angélique Duguay est membre des Violons du Roy depuis 1996. Elle a fait ses études musicales à l’Université McGill avec Thomas Williams, Richard Roberts et Mauricio Fuks. Après son baccalauréat en musique, elle a reçu l’Artist Diploma de McGill.

Au début de sa carrière, Angélique Dugay a joué entre autres avec l’Orchestre symphonique de Laval et les Jeunes Virtuoses de Montréal. Elle a également été membre de l’orchestre Léonard de Vinci à l’Opéra de Rouen pendant son séjour européen. Elle joue encore régulièrement avec l’Orchestre symphonique de Québec, l’Opéra de Montréal et la Sinfonia de Lanaudière.

Angélique Duguay a entre autres participé à l’enregistrement du disque des Violons du Roy Vivica Genaux, airs de Handel et Hasse paru sous étiquette Virgin Classics. En plus de prendre part à toutes les tournées internationales des Violons du Roy, elle participe à de multiples sessions d’enregistrements privés.

PASCALE GAGNON
Violon

Pascale Gagnon détient un baccalauréat et une maîtrise en interprétation qu’elle a complétés à l’Université de Montréal sous la direction de Jean-François Rivest. Elle a perfectionné sa formation dans divers stages tels que le Centre d’arts Orford, le Domaine Forget de Saint-Irénée ainsi que le Banff Center for the Arts en Alberta.

Membre fondateur du Quatuor Bozzini de 1994 à 1997, elle a remporté avec ce groupe le deuxième prix de la finale nationale du Concours CIBC en 1995 ainsi que le premier prix dans le cadre de la série Début en 1997. Reconnu dans le milieu de la musique contemporaine, le Quatuor Bozzini a été invité en 1996 à se produire lors du Forum international des jeunes compositeurs en collaboration avec le Nouvel Ensemble Moderne (NEM).

En tant que violon solo de l’orchestre de l’Université de Montréal, qu’elle a été pendant les trois dernières années de sa formation, elle a effectué une tournée en Espagne en 1994. À titre de soliste et de chambriste, elle a participé en 1997 à deux concerts captés par la Société Radio-Canada dans le cadre de la série Jeunes Artistes. Elle a joué avec différents orchestres et ensembles professionnels dont l’Orchestre Métropolitain, l’Orchestre symphonique de Laval, I Musici, La Pietà et la Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ). Pascale Gagnon est membre de l’orchestre de chambre Les Violons du Roy depuis mai 2001.

MAUD LANGLOIS
Violon

Originaire de Montréal, Maud Langlois débute l'apprentissage du violon à l'âge de 7 ans auprès de Marcel Saucier. Le Conservatoire de musique de Montréal lui donne ensuite l'occasion d'étudier avec des professeurs émérites tels que Eva Lopas, Robert Verebes et Dennis Brott. Durant cette période, elle bénéficie également des précieux conseils de Hamad Fujiwara à New York. Après l'obtention de son prix de violon en 1995, elle ira parfaire ses connaissances auprès de Claude Richard.

Vouant un intérêt marqué pour la musique de chambre, elle s'est fait entendre un peu partout au Québec ainsi qu'à la radio dans les formations et les répertoires les plus divers. En 1994, elle effectuait, entre autre, une série de concerts de quatuors à cordes en France grâce à l'Office franco-québécois pour la jeunesse. Maud Langlois est membre des Violons du Roy depuis septembre 1997.

MICHELLE SETO
Violon

La violoniste Michelle Seto est membre des Violons du Roy depuis 1992. Elle s’est produite comme soliste avec plusieurs orchestres canadiens tels que l’Orchestre du Centre national des Arts, les orchestres symphoniques de Québec et de Vancouver, l’Orchestre philharmonique de Calgary ainsi qu’avec Les Violons du Roy.

Au cours de ses études musicales, elle s’est distinguée en tant que lauréate de plusieurs concours nationaux incluant le Concours de musique du Canada, le Concours CIBC, les Séries Début et le Concours de l’Orchestre symphonique de Québec. Elle a été récipiendaire d’une bourse du Conseil des Arts du Canada lui permettant de poursuivre des études de perfectionnement au New England Conservatory de Boston sous la direction de James Buswell. Auparavant, elle étudiait avec Mauricio Fuks à l’Université McGill et à Londres. D’origine chinoise et philippine, Michelle Seto est née à Shawinigan et a grandi à Vancouver.

VÉRONIQUE VYCHYTIL
Violon

Véronique Vychytil a entrepris l’étude du violon dès l'âge de 4 ans auprès de son père Vaclav Vychytil. Diplômée de l’Université de Montréal sous la direction de Jean-François Rivest, elle s’est également perfectionnée auprès de Kathleen Winkler à la Music Academy of the West, à Santa Barbara.

Grâce à une bourse du Conseil des Arts et des Lettres du Québec, elle a reçu l’enseignement de différents professeurs en Allemagne, en République Tchèque et en Suisse. Elle a été membre de l’Orchestre Mondial des Jeunesses Musicales avec lequel elle s’est produite dans plusieurs pays d’Europe.

Gagnante du premier prix et du prix Janáček au Concours de musique tchèque et slovaque de Montréal, elle a été invitée à l’Académie de musique de Brno à l’automne 1998. Elle est également lauréate de concours nationaux tel le Concours de musique du Canada.

Depuis juillet 2000, Véronique Vychytil est membre de l’orchestre de chambre Les Violons du Roy. Elle se produit également comme chambriste dans plusieurs festivals au Québec.

ISAAC CHALK
Alto solo

L’altiste canadien Isaac Chalk a reçu une éducation musicale des plus complètes. En plus de sa formation d’interprète, il a eu la chance d’étudier le chant à la Maîtrise des Petits chanteurs du Mont-Royal. M. Chalk est diplômé de l’Université McGill, où il a été récipiendaire de nombreux prix, dont la bourse Lloyd Carr-Harris, consacrée aux cordes, et le prestigieux Violon d’Or, la plus importante bourse musicale au Canada.

En février 2011, il a fait ses débuts à Koerner Hall, à Toronto, où il a interprété le Concerto pour alto de Béla Bartók avec l’Orchestre du Royal Conservatory, sous la direction de Julian Kuerti. On a pu l’entendre dans un concert en hommage au contrebassiste et compositeur italien Stefano Scodanibbio présenté au Solitär du Mozarteum à Salzbourg. En juin 2013, il a été nommé alto solo des Violons du Roy avec lesquels il s’est produit à Québec et Montréal, au Festival de Lanaudière ainsi que lors d’une tournée européenne. Isaac Chalk tient à remercier la Sylva Gelber Music Foundation et le Conseil des Arts du Canada de leur généreux soutien.

JEAN-LOUIS BLOUIN
Alto

Dès l’âge de onze ans, Jean-Louis Blouin oriente ses études musicales vers l’alto. De 1989 à 1993, il étudie au Conservatoire de musique de Montréal où il obtient un diplôme d’études supérieures. Il se perfectionne ensuite auprès de Jutta Puchhammer à l’Université de Montréal où il complète une maîtrise en interprétation.

Depuis 1996, M. Blouin est membre permanent de l’ensemble Les Violons du Roy avec lequel il a participé à plusieurs enregistrements, notamment ceux de L’Art de la fugue, Psaume 51 de J.S. Bach ainsi que La Cigale et Les Violons. Son intérêt pour la musique baroque et la pratique sur instruments anciens l’on amené à se produire avec plusieurs ensembles spécialisés dans ce répertoire, principalement comme altiste mais aussi au violon baroque.

Ainsi, le public a pu l’entendre au sein des ensembles Tafelmusik et Aradia de Toronto, au Festival international de musique baroque de Lamèque et au Québec, avec Arion Orchestre Baroque, le Studio de musique ancienne de Montréal, l’Orchestre baroque de Montréal ainsi que les ensembles Les Boréades, La Chamaille et Masques avec lequel il a réalisé un enregistrement des concertos pour clavecin de Bach sur étiquette Analekta.

ANNIE MORRIER
Alto

Annie Morrier entre au Conservatoire de musique de Chicoutimi à l'âge de cinq ans. En 1996, elle poursuit ses études à Québec dans la classe de François Paradis. Pendant ses études, elle joue avec l'Orchestre Réseau des Conservatoires, l'Orchestre national des jeunes du Canada et l'Orchestre mondial des Jeunesses Musicales qui lui ont permis de jouer en Europe, aux États-Unis et à travers le Canada. Elle se perfectionne dans des stages d'été à l'Académie du Domaine Forget avec des maîtres tels que Gérard Caussé et Bruno Giuranna. En 2001, elle joue en solo avec l'Orchestre des jeunes du Conservatoire et avec l'Orchestre symphonique de Québec. Au cours de cette même année, elle remporte un prix Avec grande distinction au concours des études supérieures du Conservatoire.

Annie Morrier a été membre des orchestres symphoniques de Québec et du Saguenay-Lac-Saint-Jean, du Quatuor Cartier et de l'ensemble de musique contemporaine Erreur de Type 27. En plus de la musique classique et actuelle, la musique latino-américaine et traditionnelle font partie de son univers musical. Depuis 2005, elle est membre permanent de l'orchestre de chambre Les Violons du Roy. Passionnée depuis toujours de musique de chambre, elle fonde en 2015 le Quatuor Crema avec trois autres musiciens de la région de Québec.

BENOIT LOISELLE
Violoncelle solo

Violoncelle solo de l’ensemble Les Violons du Roy, Benoit Loiselle poursuit également une carrière de soliste et de chambriste. Il est invité régulièrement à se produire dans plusieurs festivals et centres musicaux du Canada et comme soliste avec divers orchestres. On a pu l’entendre notamment avec l’Orchestre symphonique de Montréal, Les Violons du Roy, l’Orchestre Métropolitain du Grand Montréal, l’Orchestre de chambre de Hull et plus récemment, l’Orchestre de la Francophonie canadienne. En plus de ses activités de concertiste, on le retrouve comme professeur à l’Académie du Domaine Forget.

Fort sollicité comme chambriste, tant au concert qu’au disque, il a entre autres collaboré avec des artistes tels que Luc Beauséjour, James Ehnes, Anton Kuerti, Stéphane Lemelin, Anne Robert, Olivier Thouin et François Zeitouni. Il a notamment participé en 2002-2003 aux Tournées Desjardins des Jeunesses musicales du Canada qui consistent en près de quarante récitals dans l’est du Canada.

Membre fondateur du Trio Hochelaga de 2000 à 2006, il s’est produit au sein de cet ensemble partout au Canada ainsi qu’en Asie et figure également sur plusieurs des enregistrements du groupe. Le Trio Hochelaga a été le dédicataire du Triple concerto du compositeur canadien Jacques Hétu créé en 2003.

Diplômé du Conservatoire de musique de Montréal dans la classe de Denis Brott, il a également étudié avec Antonio Lysy à l’Université McGill. En 1999, Benoit Loiselle remportait le Prix d’Europe décerné par l’Académie de Musique du Québec, ce qui lui a permis de poursuivre sa formation en Suisse auprès de Radu Aldulescu et d’Alberto Lysy à l’International Menuhin Music Academy.

De 2003 à 2006, Benoit Loiselle a joué sur le violoncelle McConnell-Gagliano de la Banque d’Instruments du Conseil des Arts du Canada. Il bénéficie présentement d’un archet de Lamy prêté généreusement par Canimex.

RAPHAËL DUBÉ
Violoncelle

Le violoncelliste Raphaël Dubé se produit régulièrement comme musicien d’orchestre, chambriste ou soliste. Membre des Violons du Roy depuis 2008, il aborde avec la même passion le répertoire de toutes les époques et ses activités musicales sont très diversifiées. Salué à plusieurs reprises par la critique, il s’est produit comme soliste avec Les Violons du Roy, l’Orchestre national des jeunes du Canada et l’Orchestre symphonique du Conservatoire de musique de Montréal. Il a également joué à deux reprises au Carnegie Hall de New York au sein du quatuor avec piano Amity Players. Avec cet ensemble, il a enregistré en 2007 un disque consacré à Brahms. Raphaël Dubé a également pris part à un enregistrement d’œuvres de musique de chambre avec la harpiste Valérie Milot, sous étiquette Analekta. Plus récemment, il s’est produit comme chambriste aux festivals du Bic et de Sackville.

Dès son plus jeune âge, Raphaël Dubé a su qu'il voulait devenir musicien. Ses principaux professeurs furent Monique et Walter Joachim, Carole Sirois et Timothy Eddy. Avant de joindre Les Violons du Roy, Raphaël Dubé a été membre du New World Symphony pour la saison 2007-2008.

RAPHAËL McNABNEY
Contrebasse

Né dans une famille de musiciens à Montréal en 1982, Raphaël McNabney a dû attendre ses 19 ans avant de s'initier à la contrebasse. Il a débuté son éducation musicale dès l’âge de sept ans avec le violoncelle qu’il a pratiqué jusqu’à 14 ans avec Monique et Walter Joachim puis avec Denis Brott.

Après un arrêt de cinq ans, c'est une rencontre décisive avec Joël Quarrington qui a permis à Raphaël de renouer avec sa passion pour la musique, cette fois-ci à travers la contrebasse. Il débute alors rapidement une carrière de chambriste et de soliste et remporte, en juin 2007, le poste de contrebasse solo des Violons du Roy.